cake640Une renommée internationale

Le gâteau au chocolat est indéniablement la recette de référence lorsqu’on parle de chocolat. De l’Afrique du Sud à l’Australie en passant par Hawaii et même la Chine, le gâteau au chocolat est une gourmandise qui réjouit tout le monde et dont la taille, la forme, la densité, le goût ou les ingrédients peuvent varier d’un pays à l’autre. Le Norvégien Erling Kagge en emporta même un lors de son expédition au Pôle Sud. Il fut le premier à explorer ce territoire inconnu, seul et sans aucune aide extérieure, et même dans ces conditions extrêmes, il accompli son périple un gâteau au chocolat dans son traîneau. Bien que la majorité des habitants de la planète se délecte de la pâtisserie, le gâteau au chocolat peut répandre la terreur dans certaines contrées. Ainsi au Japon, un gâteau au chocolat a provoqué l’intervention de la brigade de déminage. Des étudiants avaient déposé le gâteau devant la porte d’un de leurs amis avec un message de menace pour éloigner les voleurs potentiels ce qui fut mal compris et donna un goût amer à ce doux présent.

 

La fin d’un privilège

La première fois que l’on entendit parler du gâteau au chocolat remonte au début du 17ème siècle lorsque les pâtissiers anglais commencèrent à ajouter de la poudre de cacao aux gâteaux qu’ils faisaient habituellement. Le 19 ème siècle vit des pâtissiers tels qu’Antonin Careme, précurseur de la pâtisserie moderne, et Franz Sacher, connue pour sa fameuse Sachentorte, se lancer dans des créations extravagantes pour les élites. Leurs recettes sont les ancêtres de celles que nous utilisons aujourd’hui. A cette époque, les membres des classes modestes consommaient le gâteau au chocolat comme un mets rare et précieux réservé pour les grandes occasions mais il ne s’agissait en fait que d’un gâteau aux épices accompagné d’une tasse de chocolat et non d’un gâteau au chocolat. Ce n’est pas avant le 20ème siècle et la baisse du prix du chocolat que le gâteau au chocolat devint un dessert de grande consommation.

 

Une gourmandise dans tous ses états

gateau_chocolat_16x9Aujourd’hui, n’importe quel sorte de chocolat peut rentrer dans la préparation du gâteau au chocolat : chocolat au lait, chocolat amer ou chocolat sans sucre de pâtissier. Vous pouvez même ajouter des fruits, des noix ou même encore plus de chocolat. Les recettes ont été inventées, réinventées et passées de générations en générations. Ces recettes ont tellement voyagé qu’il est difficile dans certains cas de déterminer leur origine. Dans un restaurant russe, on peut trouver un gâteau au chocolat appelé « le Prague », décrit comme un gâteau au chocolat allemand (German chocolate cake en anglais) alors qu’en réalité il porte le nom de l’Américain qui a créé le gâteau (Mr. German)!. Tout le monde trouve son bonheur dans les classiques du gâteau au chocolat mais de nouvelles recettes sont toujours les bienvenues.

 

Envie de gâteau au chocolat?

Soyons clairs, le seul problème que vous aurez, c’est de faire le choix ! Quelque soit votre humeur, vous trouverez un gâteau au chocolat qui lui corresponde. Voici trois recettes de gâteaux très différents et qui devraient, nous l’espérons combler toutes vos envies du moment. Bon appétit !

 

Recette 1 : Un gâteau à 3 étages

Si vous avez eu une mauvaise journée, vous pourriez être attiré par un gâteau incroyablement sucré qui vous permettra de manger du chocolat pour le seul plaisir de manger du chocolat. Ce gâteau est incroyablement léger tout en étant intense et peut s’accommoder d’un glaçage riche et onctueux. Cette recette sera exécutée en deux étapes: le gâteau puis le glaçage.

 

spoon640La recette:

60 g plus 2 cuillères à soupe de cacao américain en poudre (pas de cacao amer)
160 ml d’eau bouillante
1 ½ cuillères à café de bicarbonate de soude
120 g de chocolat noir amer de pâtissier, grossièrement cassé en petits morceaux
190 g et 2 cuillères à soupe de farine à pâtisserie
½ cuillères de levure
¼ cuillères de sel
280 g de beurre doux à température ambiante
560 g de sucre
1 oeuf, gros calibre
5 jaunes d’oeufs, gros calibre
225 g de crème fraîche
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille naturel
4 blancs d’oeufs, gros calibre